vendredi 14 mars 2008

Ce qui se trame derrière notre dos...


Tandis qu'à leurs oeuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars, qui rit malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.
Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement, lorsque tout dort,
Il repasse les collerettes
Et cisèle les boutons d'or.
La nature au lit se repose,
Lui descend au jardin désert
Et lace les boutons de rose 
Dans leur corset de velours vert.
Tout en composant des solfèges
Qu'aux merles il siffle à mi-voix,
Il sème aux prés les perce-neiges
Et les violettes aux bois.
Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d'avril, tournant la tête,
Il dit : "Printemps tu peux venir"
Theophile Gautier



15 commentaires:

  1. Une jolie mosaïque pleine de tendresse avec ces couleurs douces et ces jolis vers qui retentissent dans nos têtes et nous rappellent nos souvenirs d'enfants lorsque nous apprenions ces jolies poésies.

    RépondreSupprimer
  2. What a beautiful collage you have made..! The bunnies in the chair looks so sweet :)
    Have a nice weekend!
    Mia

    RépondreSupprimer
  3. Très belle mise en scène et jolie poésie j'aime beaucoup.
    Bon week-end. Bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Hello Anne, you always brighten the day, with your thoughtful comments. I just adore your photographs and I am constantly inspired by them, so thankyou!! for the wonderful inspiration that you give to me.
    Hugs Lynn xx

    RépondreSupprimer
  5. hi again, What a nice picture and poem you posted. I love the picture of the 2 little bunnies. The poem is really nice...
    Here it's a bit rainy and grey today, but hopefully the sun will come out soon ;-)

    thanks for sharing your creativity!

    Solange

    RépondreSupprimer
  6. Quel joli billet ! Un moment très agréable en ta compagnie. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  7. Ofcourse I dont`t mind that you link my site, I would feel honoured! I am so glad I found your little world, it is beautiful!! Many thanks for sharing such beautyness...
    Hugs Aina

    RépondreSupprimer
  8. Par ma fenêtre, tout porte à croire que mars est bien là, accompagné de son cortège de giboulées. Passage obligé avant un printemps plus clément et coloré... en attendant que chacun fasse comme toi et se crée un petit univers douillé.
    Tes montages photos sont toujours charmants. Mer ci aussi pour le poème.
    Bises et bon WE

    RépondreSupprimer
  9. tes petits lapins sont a croquer....mais ne me parlez pas de boutons d'or....je suis envahie par les boutons d'or,je hais les boutons d'or!!!
    bises karine

    RépondreSupprimer
  10. Les petits habitants de la maison sont trognons. Je craque pour les lapins!
    A bientôt Anne!

    RépondreSupprimer
  11. Avec cette belle poésie de TH. GAUTIER, me voilà transportée des années et des années en arrière !!!

    Merci, Anne, pour ce voyage et aussi pour tes photos qui me ravissent toujours

    Monique

    RépondreSupprimer
  12. oui, il vient le joli printemps, avec ses décors en plus de pâques, exceptionnellement cette année, parce que pâques est vraiment très très printanier en 2008 :) ! très bonne journée !
    aji

    http:/:apetispaslib.canalblog.com

    RépondreSupprimer
  13. I LOVE YOUR BLOG!!! easter greetings from germany ;)
    sylvie

    RépondreSupprimer
  14. Mon Dieu ! cette "récitation" ! qu'on a pu la dire et la redire à l'école ! merci de faire renaître ces souvenirs !

    RépondreSupprimer